Happyculteur est un mouvement qui accompagne les citoyens à s’engager à leur échelle pour la protection de l’abeille et de la biodiversité,  en proposant une apiculture accessible et raisonnée.


Nos convictions

L’abeille se sent mieux en ville qu’en campagne aujourd’hui, grâce à l’absence de pesticides et à la variété de fleurs et de plantes qu’elle peut butiner ! En ville, nous observons une réelle prise de conscience autour de la disparition des abeilles et une forte volonté des citoyens d’agir en faveur de leur sauvegarde.

L’apiculture nécessite un apprentissage continu. ​On ne s’improvise pas apiculteur ! C’est pourquoi nous tâchons de former les citoyens grâce à notre Ecole Happyculteur, en plus de les accompagner quotidiennement dans leur mise en relation avec des apiculteurs expérimentés.

L’apiculture doit se pratiquer de manière raisonnée et responsable. Toute installation de ruche implique la prise en compte de l’écosystème et de la biodiversité dans laquelle elle s’insère : présence de plantes mellifères (riches en nectar, donc très nutritives pour les abeilles), présence de ruches déjà installées dans le périmètre… Chez Happyculteur, nous n’installons pas de ruches afin de ne pas contribuer à la surpopulation des pollinisateurs en milieu urbain : nous partageons les ruchers d’apiculteurs partenaires tout en leur permettant d’assurer leur stabilité financière grâce au prix de vente des ateliers. 

L’apiculture est une expérience créatrice de liens ! ​Parce que nous sommes tous de futurs Happyculteurs, nous avons à cœur de favoriser le partage et la transmission de notre passion de l’apiculture dans la joie et la bonne humeur !


Nos missions

  • Sensibiliser…

… à l’importance du rôle des abeilles dans notre environnement

Nous assistons depuis les années 1990 à un déclin plurifactoriel des colonies d’abeilles : un phénomène particulièrement inquiétant quand on sait que plus de 72% des espèces cultivées pour l’alimentation en France dépendent de l’intervention des insectes pollinisateurs ! L’usage systématique des pesticides, le dérèglement climatique ou l’émergence de nouveaux prédateurs sont autant de facteurs sur lesquels nous souhaitons communiquer afin que chacun puisse, à son échelle, se saisir de ces problématiques et modifier son mode de vie.

  • Soutenir et développer…

… une apiculture urbaine, raisonnée, ludique et accessible à tous 

L’apiculture souffre des mêmes maux que l’agriculture : le XXème siècle, marqué par les débuts de l’industrialisation, a vu naître de gigantesques exploitations apicoles pensées pour un rendement s’exerçant au détriment du bien-être de l’abeille (surrécolte du miel nécessaire à son alimentation, apports en sirops mauvais pour son organisme, clippage des ailes de la Reine afin qu’elle ne quitte jamais la ruche…). On estime en effet que 5% à 10% du taux de mortalité des abeilles survenant chaque année serait dû à de mauvaises pratiques apicoles, des chiffres justifiant la démarche d’Happyculteur : initier des méthodes naturelles auprès des amateurs comme des professionnels et faire découvrir aux citoyens des techniques respectueuses de l’abeille lors des ateliers. 

  • Revaloriser…

… le savoir-faire de l’apiculture, souvent méconnu ou oublié

Bien que l’apiculture intéresse et questionne de plus en plus, le métier d’apiculteur demeure, quant à lui, paradoxalement méconnu du grand public. Au-delà de la découverte de la ruche, participer à une demi-journée d’initiation c’est rencontrer des hommes et des femmes passionnés, et mieux comprendre les réglementations (eh non, on n’installe pas sa ruche n’importe où et le miel n’abonde pas au bout d’un mois d’installation !).  

  • Former…

… les nouvelles générations d’apiculteurs urbains responsables

Les citoyens d’aujourd’hui seront les apiculteurs de demain, c’est pourquoi nous pensons qu’il est urgent de les former, notamment par le biais de notre école, à une apiculture naturelle et durable. Nous accordons en ce sens une importance particulière à l’éveil des sensibilités propres à chaque élève, en veillant par exemple à diversifier le nombre de ruches pratiquées, l’objectif étant que le professionnel en devenir puisse se figurer le type d’apiculture qu’il souhaite pratiquer à l’avenir. 

  • Recréer…

… des liens sociaux autour de l’apiculture

Chez Happyculteur, nous sommes convaincus que l’apiculture amateur est un vecteur de solidarités, en plus d’être une formidable aventure humaine. En s’affranchissant de l’automatique logique de rentabilité que peuvent rencontrer les professionnels, cette pratique permet de replacer la coopération et la passion au cœur de ses priorités. Exit le rendement, la pression et le profit : place au bien-être, au partage et au respect du vivant ! 

  • Permettre…

… aux citoyens de s’engager en faveur de l’abeille et de la biodiversité et permettre à chacun de devenir un Happyculteur accompli ! 

Participer à un atelier d’initiation à l’apiculture ou à la biodiversité, se former au sein de l’école Happyculteur ou le simple fait de s’informer sur notre site ou nos réseaux sociaux sont autant de clés offertes au citoyen souhaitant s’engager en faveur de l’abeille et de la biodiversité ! En proposant régulièrement une offre et des contenus variés, nous souhaitons que chacun puisse questionner son mode de vie et s’adapte davantage aux besoins de l’environnement qui l’entoure. 


Votre guide de sauvegarde de la biodiversité offert !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez le guide directement dans votre boite mail !


NOS PARTENAIRES 

Khagan, Esprit de ruche

Lionel, APIS CIVI

Rémi, Miel Factory

Lorraine & Cédric, Synergia

Association Espero