HAPPYCULTEUR

Biodiversité et végétalisation Comprendre le monde des abeilles

Avec le printemps arrive la reprise des activités de la ruche !

Quoi de mieux pour bien aborder cette si belle saison que de débuter avec un article sur la reprise des activités de la ruche en mars ! Et oui, la ruche va reprendre ses activités tout en douceur dès l’arrivée des beaux jours et du printemps.

Le mois de mars est le mois du réveil. C’est le moment qu’un grand nettoyage de printemps s’impose pour remettre les ruches en état.

Le nombre d’abeilles aura fortement chuté, les ouvrières d’hiver ne vivant que de 5 à 6 mois… Il est donc important pendant cette période de surveiller les ruches inactives, de voir si elles ont assez d’apport en pollen et vérifier les réserves de la ruche. Ce qui est capital, car leur population chute très vite avec la reprise progressive de l’activité.
​L’apiculteur se doit d’être vigilant et va ainsi organiser plusieurs visites de ses ruches. Elles sont cruciales car si le mauvais temps se prolonge cela peut être fatal pour les abeilles. 

La première visite de l’apiculteur appelée “la visite du printemps”, doit se passer au moment propice : par temps calme et au moins 15°C.
A la fin du mois de mars si la température est assez réchauffée, l’apiculteur pourra procéder à la visite générale des ruches. 

Voici les quelques précautions à prendre en tant qu’apiculteur !

  • Alimentez les colonies à court de sucre (candi ou sirop). Donnez le nourissement le soir pour en retirer le reste le lendemain matin.
  • Remettez d’aplomb les caisses qui avaient été inclinées en octobre pour faciliter l’écoulement des eaux de condensation pendant l’hiver. Ainsi les abeilles bâtiront dans le plan des cadres.
  • N’enlevez pas les paillassons et les coussins qui recouvrent les ruches, le retour du froid est encore à craindre
  • Laissez les ruches ouvertes le moins longtemps possible mais ôtez les couvercles s’il fait beau.
  • Désinfectez les ruches. 
  • Détruisez les chenilles de fausse teigne qui commencent alors à sillonner les rayons de couvain.
  • Nettoyez les plateaux des ruches au racloir.
  • Démembrer les colonies envahies d’ouvrières pondeuse.
  • Evitez le pillage des rôdeuses intruses, avides de nourriture sucrée, qui déclenchent volontiers la bagarre : réduisez les entrées des ruches (5cm)
  • Notez pour chaque ruche, le nombre de cadres occupés et la quantité de vivres disponible.
  • Commandez les essaims dont vous aurez besoin en mai pour peupler vos ruches vides.

Et sinon, que font les abeilles à cette période !

C’est le réveil printanier, les abeilles vont alors effectuer un vol de propreté, saviez-vous que les abeilles ne font jamais leurs besoins dans la ruche ? Elles attendront leur vol de propreté pour se dégourdir les ailes et faire leurs besoins dehors ! C’est leur premier vol de l’année.

La ponte de la vieille reine aura déjà repris depuis fin février mais avec l’arrivée du printemps, les premières récoltes vont alors reprendre.

Saviez-vous que le pollen était récolté en grande majorité pendant le printemps et qu’il est nécessaire pour la reprise de l’élevage ? Nous vous préparons très bientôt un nouvel article dédié au pollen. 

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.