HAPPYCULTEUR

Biodiversité et végétalisation

La biodiversité en ville

La biodiversité, c’est quoi au juste ?

La biodiversité désigne l’ensemble de toutes les espèces vivantes et englobe la diversité des gènes, des espèces et des écosystèmes. Elle représente donc la variété de toutes les formes de vie sur Terre.

La biodiversité est un facteur d’équilibre indispensable à l’espèce humaine : nous en avons besoin pour respirer, boire, se nourrir, bref pour vivre. Et pourtant, on n’en prend pas assez soin. Plus de la moitié du nombre des individus d’espèces vertébrées aurait disparu en 40 ans entre 1970 et 2010, d’après WWF et 26 280 espèces issues de la faune et de la flore disparaissent chaque année dans le monde.
Ce constat est plus qu’inquiétant et pousse à affirmer que nous sommes en train de vivre la 6ème grande crise d’extinction massive des espèces de l’histoire de la Terre. Bien sûr, il est facile de penser tout de suite à la crise qui a causé la disparition des dinosaures. Mais celle que nous sommes en train de vivre est encore plus inquiétante : elle est causée par une seule espèce, l’espèce humaine, et agit beaucoup plus rapidement que les autres. Il est donc grand temps d’agir !
Pour ceux qui ont encore des doutes quant à l’impact de l’Homme sur la biodiversité, il suffit de regarder la vitesse à laquelle la nature a repris ses droits pendant le confinement du printemps 2020. Les animaux ont réinvesti les villes très rapidement.

Mais ne vous inquiétez pas, nous allons vous donner des pistes pour agir dès maintenant et vous permettre de protéger la biodiversité près de chez vous.

Lire : Que dois-je planter pour aider les abeilles ?

La biodiversité en ville, ça existe ?

On vous répond un grand OUI, et on ne parle pas seulement des parcs !
Il vous suffit d’ouvrir les yeux pour la voir, la biodiversité est partout autour de nous : on la retrouve aux pieds des arbres, sur les balcons, dans les fissures des trottoirs… Et oui, même la mauvaise herbe fait partie de la biodiversité, indispensable à notre survie. Prenons l’exemple de la ville de Paris où plus de 1 900 espèces sauvages (animales et végétales) ont été observées entre 2010 et 2020.
 La biodiversité a un impact positif sur notre qualité de vie, elle agit principalement sur la qualité de l’air et réduit la pollution. Comment ? Grâce au phénomène de photosynthèse, les végétaux stockent le carbone et agissent sur la régulation de la température. Elle agit en ville comme un isolant qui participe à baisser localement la température jusqu’à 5°C, diminue l’évaporation des sols de presque 30%, favorise l’infiltration des eaux pluviales, nous offre une ombre bienvenue lors des grandes chaleurs et bien d’autres choses.

L’aspect esthétique n’est pas négligeable non plus. Nous, on adore observer des moineaux de bon matin, ou encore sentir la rosée du printemps sur les plantes, pas vous ?
Et puis, il faut quand même savoir que la biodiversité s’épanouit plus en ville qu’en campagne cultivée. Les paysages ruraux s’appauvrissent et les pesticides phytosanitaires utilisés en agriculture détruisent de nombreuses espèces. La ville est donc un lieu important pour la biodiversité.

Il est donc possible d’agir à notre échelle pour la sauvegarder, même pour les plus urbains d’entre nous !

La biodiversité à Paris

La biodiversité parisienne est omniprésente dans les rues de la capitale. Entre 2010 et 2020, 637 espèces végétales et 1 300 espèces animales ont été observées dans la plus grande ville de France. Autant ? Et oui, Paris se trouve à un carrefour biogéographique naturel dans lequel les espèces sauvages peuvent prospérer. Le faible nombre de prédateurs et l’importante variété de milieux de vie permet à de nombreuses espèces de s’épanouir dans la région parisienne.

De plus, la Mairie de Paris a décidé d’agir en faveur de la biodiversité et ce, depuis 2018. Le développement de son « Plan Biodiversité 2018-2024 a permis la mise en place d’actions concrètes pour préserver la biodiversité parisienne et la faire grandir (journées de sensibilisations, création d’espaces biodiversités etc.). Nous vous conseillons de vous renseigner sur le site de la ​mairie de Paris pour faire partie de ces belles initiatives !

La biodiversité urbaine en péril 

A l’heure actuelle, la biodiversité urbaine subit de lourdes pertes à cause du comportement de l’espèce humaine.
Les différentes pollutions de l’air, de l’eau de pluie, lumineuses et sonores détruisent l’équilibre de nombreuses espèces qui décident de fuir la ville ou qui ne se reproduisent plus.
Il est difficile de nous rendre compte à notre échelle que la biodiversité s’appauvrit car nous ne voyons pas de preuves quotidiennes. Les espèces qui nous entourent ne meurent pas directement de la pollution ou du comportement humain, mais leur déclin se fait sur un plus long terme. Elles arrêtent de se reproduire et leur nombre diminue très rapidement.

La bétonisation est l’un des facteurs les plus importants à prendre en compte quand on parle de biodiversité urbaine. Prenons l’exemple de la France, qui a bétonné l’équivalent du département de Seine-et-Marne (soit 5 915,3 km2) en seulement 10 ans. 
En effet, elle réduit de façon conséquente des espaces où pourrait se développer la biodiversité. Une autre conséquence de la bétonisation est la hausse des températures en ville qui influent sur l’habitat des espèces. A cause des activités humaines et de l’imperméabilisation des sols, qui n’absorbent plus les rayons du soleil mais agissent comme un miroir et les renvoient sous forme de chaleur, les températures en ville augmentent considérablement au fil des ans.
De plus, les espaces végétalisés en ville sont souvent des espaces isolés qui empêchent les migrations d’espèces et donc le brassage génétique. On vous explique : construire un petit parc entre deux immeubles paraît une bonne idée, mais si le parc est entouré de deux routes très passantes, les espèces ne pourront pas venir peupler le petit parc.  De plus, il faut s’assurer d’une diversité suffisante d’espèces pour que la biodiversité prenne vie sur le long terme. La diversité génétique d’une espèce permet la reproduction de celle-ci et de ses gênes. Les espèces seront donc plus résistantes aux aléas climatiques.

Aujourd’hui et depuis plusieurs années, la mode est à la végétalisation. Argument fort de nombreuses villes, c’est un pas de plus pour la protection de la biodiversité, mais qui a lui seul, n’est pas suffisant. L’enjeu est de créer une diversité et de nouvelles relations entre les espèces présentes en ville. Les espaces verts, grandes stars des villes ne sont malheureusement pas durables : ils nécessitent une grande gestion et des soins réguliers qui ne sont pas toujours donnés. Alors qu’une diversité d’espèces ayant des relations est bien plus résistante et entraîne une stabilité sur le long terme.

Les constats sont alarmants, mais comment aider concrètement ? 

Il existe de nombreuses actions à mettre en place pour aider la biodiversité, nous allons vous en donner quelques-unes.​

1.   Mettre des plantes sur vos balcons, terrasses ou même vos rebords de fenêtre.
Comme on l’a dit un peu plus haut, la biodiversité se développe vraiment partout. Il suffit de lever les yeux pour voir des jardinières pleines de plantes sur de nombreux rebords de fenêtre, alors pourquoi pas vous ? Une jardinière en extérieur ne demande pas trop d’entretien et surtout égaille votre paysage quotidien.

Lire : Que dois-je planter pour aider les abeilles ?

2.   Participer à l’une de nos journées de végétalisation
Nos journées de végétalisation ont pour but de verdir un quartier de la capitale. Grâce à des voisins bénévoles qui veulent faire de leur quartier un havre de verdure et de biodiversité, nous plantons de nombreuses fleurs et plantes sur une place ou dans une rue le temps d’une journée.

3.   Participer à l’un de nos ateliers de biodiversité
Notre nouveau format d’ateliers se concentre sur la biodiversité parisienne. Entièrement gratuit, vous pouvez en apprendre plus sur la biodiversité parisienne et sur toutes les actions que vous pouvez mettre en place à votre échelle pour la sauvegarder.

4.   S’engager pour la biodiversité
Participer à une fresque de la biodiversité pour mieux comprendre les enjeux de l’érosion de la biodiversité, ou encore devenir bénévole pour l’association WWF et d’autres associations qui mènent des campagnes globales.

5.   Réduire vos déchets
De nombreuses initiatives ont vu le jour en France et dans le monde. Prenez l’exemple des initiatives « zéro déchets », proposées par les Maisons Zéro Déchet. La mode est à l’utilisation durable des produits et l’optimisation des emballages (achats d’aliment en vrac, fabrication de ses produits d’hygiène écologique etc.). De nombreux magasins, même les plus grandes chaînes de la distribution commencent à s’y mettre.

6.   Prendre l’air, tout simplement.
C’est en observant votre environnement en vous promenant que vous pourrez prendre conscience de la biodiversité et vous laisser charmer. Plus vous en profitez et plus vous allez agir pour son bien-être.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.